Stage de pilotage sous voile à Pretoria pour l’équipe de France, en Février 2019

L’équipe de France de Pilotage Sous Voile était en stage afin de préparer la Coupe du monde qui se déroulera au mois de novembre, à Pretoria.

Pretoria est la capitale administrative de l’Afrique du Sud, située à 80 km de Johannesburg. Mais Pretoria est surtout située à 1250 mètres d’altitude, et gageons que, cela aura des influences certaines sur les performances et la sécurité en Pilotage Sous Voile.
Posés dimanche, 24 février, à Johannesburg, après onze heures d’un vol direct de Paris, nous sommes surpris dès notre sortie de l’aéroport par une chaleur étouffante, transition hiver/été en 3 secondes chrono et 34°C. Après un voyage sans encombre, si ce n’est la conduite à gauche, nous arrivons devant notre Airbnb qui servira de camp de base durant ces 15 jours.
Lundi matin, nous voici sur le centre de Pretoria, une école de parachutisme professionnelle, qui organise chaque fin de semaine, une activité tandem et loisir, et cette année la coupe du monde de Pilotage Sous Voile.

La découverte du pond nous inspire quelques interrogations sur les disciplines que nous pourrons travailler.

L’aire de vitesse n’est pas encore terminée et peu de chance qu’elle soit prête avant la fin du stage.
En distance, le terrain est praticable sur 160 mètres avant de devenir beaucoup plus dur et parsemé de bosses.
Notre travail de fond est, en début de saison, axée principalement sur la précision, heureusement car c’est la seule zone qui est en place sans restriction.

Le centre est très agréable arboré et spacieux.

Enfin, les premiers sauts s’enchaînent et le constat est clair, cela va plus vite, beaucoup plus vite. Des records, en speed et en distance, tomberont certainement, si le vent reste axé comme actuellement, de face le matin et arrière l’après-midi.

Cédric Veiga Rios « La machine », est déjà, sans forcer, obligé de freiner sa voile après 100 mètres de vol en distance afin de ne dépasser les 160 mètres et de se poser sur zone décente. Sven, un compétiteur présent avec un harnais modifié, a déjà réalisé 215 mètres et fini dans le champ. 

Lire la suite …