Défaillance des élastiques tubulaires et méthode de contrôle (FFP)

Pub Baz2coM
Cliquez les bannières

Les “élastiques tubulaires” qui ne remplissent pas correctement leur fonction durant la de déploiement du parachute peuvent affecter de manière négative l’ouverture et l’intégrité structurelle du parachute ainsi que l’intégrité physique du parachutiste.

CONTEXTE

De nombreux retours de défaillance d’élastiques tubulaires indiquent que les élastiques tubulaires nouvellement fabriqués ou provenants de stocks plus anciens s’abiment au niveau du chevauchement collé et à d’autres endroits sur le tube.

Des tests indépendants effectués récemment ont montré que les élastiques tubulaires en latex de caoutchouc naturel étaient affectés par les rayons UV, l’ozone, la chaleur excessive et l’âge. À la suite de ces tests, au moins une entreprise a mis en place une durée de conservation de 2 ans et expédie ses élastiques tubulaires dans des emballages scellés résistant aux rayons UV avec la date de fabrication clairement marquée pour assurer une performance constante.

Les élastiques de lovage, quels que soient leurs types, remplissent une fonction essentielle lors du déploiement du parachute. Le délovage ordonné de chaque love de suspentes du sac de déploiement permet d’assurer un déploiement correctement séquencé du parachute. Les suspentes doivent être complètement tendues avant la sortie de la voile du sac de déploiement. Quand les élastiques de lovage ne remplissent pas correctement leur fonction durant le délovage, il est possible que la voile sorte du sac de déploiement et commence à se gonfler avant que les suspentes ne soient correctement tendues. Quand cela arrive, le parachute peut s’ouvrir avec des “forces explosives”, endommageant potentiellement le tissu, les suspentes, et éventuellement blessant le parachutiste.Ceci est appelé un “déploiement hors séquence” (“out-of-sequence deployment”).

Lire la suite …

Laisser un commentaire